Sélectionner une page

Les différentes techniques du référencement SEO

Il existe effectivement différentes techniques de référencement SEO, et elles sont nombreuses.

Landing Page Conversion Optimization

Il existe effectivement différentes techniques de référencement SEO, et elles sont nombreuses. Vous pouvez d’ailleurs analyser les différents aspects de ce référencement grâce à des outils disponibles comme Google Webmaster tool, qui inspecte le référencement de votre site web, afin de voir l’index, c’est-à-dire la place qu’il occupe (en analysant par exemple par quel moteur de recherche l’utilisateur est passé) ou Google Analytics.

Ce dernier est un outil de suivi des utilisateurs qui permet de voir combien de temps l’internaute a passé sur votre page, quelles sont les pages les plus visitées, et qui permet aussi de voir si l’internaute est arrivé à cette page grâce à Facebook, par exemple, ou un autre réseau social.

Project summary

Le plus important est de savoir que vous pouvez classer les techniques en trois catégories distinctes, lorsque vous optimisez le site pour les moteurs de recherche. Elles sont appelées White Hat, Grey Hat, Black Hat. Il s’agit du Hat SEO pour votre référencement.
Les couleurs désignent les bonnes techniques (white) et les mauvaises techniques (black). Attention à bien les utiliser, car Google est suspicieux, et peut rayer votre site de l’index. Ce qui va bien évidemment faire chuter tout votre trafic… Il s’agit donc véritablement d’un degré d’appréciation par un moteur de la technique que vous utilisez pour votre promotion sur internet. En voici un aperçu plus détaillé, afin de vous éviter d’utiliser une méthode interdite :

Le White Hat Seo
L’optimisation par chapeau blanc est le courant le plus sûr, et les référenceurs qui l’utilisent respectent à la ligne toutes les consignes des moteurs de recherche aux webmasters. Ceci permet d’ailleurs de jouer selon les règles, pour obtenir un référencement qui dure. Ce respect des conseils de qualité permet de ne pas être pénalisé, ce qui est donc au bénéfice du site.
Il s’agit, de manière générale, de l’ensemble des techniques les plus appréciées par les différents moteurs de recherche, car légales et considérées comme normales. Les méthodes de White Hat SEO aident aussi à engendrer plus de trafic, en ayant la conscience tranquille. En effet, vous ne trichez pas en les appliquant. Au contraire : cela assure de véritablement faciliter l’indexation de toutes vos pages, ainsi que la compréhension de leurs structures, contenus et thématiques générales.

Le Black hat SEO
Le recours à des techniques du chapeau noir indique que vous avez triché pour obtenir des résultats assez rapidement. Les référenceurs qui mettent en application ces méthodes contraires aux consignes des moteurs de recherche espèrent donc assurer un gain en vitesse, sur des pages qui connaissent un gros potentiel de monétisation. Le risque de déclassement y est grand. Les SEO black hat jouent donc à cache-cache avec les moteurs de recherche, dans l’espoir d’échapper à leur vigilance. Mais attention, car Google, par exemple, adapte de manière régulière ses algorithmes afin d’identifier, et donc de déclasser, tous les sites qui ne respectent pas les consignes. Le content spinning, la production des textes par un logiciel, donc leurs réécritures de manière automatisée, ou le cloaking (le fait de tromper le robot du moteur de recherche en cachant du contenu) ne sont donc pas du tout recommandées, et même interdites…
Il n’y a pas de recettes miracles, et celles qui consiste qui consiste à rembourrer des mots clés dans l’arrière-plan du site, pour les cacher des visiteurs, mais pas de spiders, des robots, peuvent être pénalisées. Il en va de même de la multiplication de sites créés uniquement pour mieux référencer le site principal.

Le Grey Hat Seo
N’oublions pas cette catégorie intermédiaire, qui consiste à essayer d’améliorer le positionnement d’un site web sur les moteurs de recherche pour des mots clés spécifiques. Google considère d’ailleurs que les webmasters ne devraient pas intervenir pour modifier l’index du site web, par le fait de ne pas créer des liens originaux, mais en les ajoutant de manière automatique. Cette action n’amène pas de pénalités, mais Google, par une mise à jour future, peut prendre le taureau par les cornes et réprimander la soumission d’un site à un site de partage de liens. Le fait d’acheter des liens, ce qui était bénéfique pour les acheteurs et le propriétaire du site, ne peut plus être pris en compte de nos jours. Le positionnement de votre site peut en souffrir, si Google se rend compte que vous vendez des liens ou que vous en achetez. Ces derniers ne seront même pas pris en compte !

Comme vous le voyez, il vaut mieux ne pas jouer avec le feu, et donc il ne faut pas utiliser des techniques qui appartiennent à la catégorie des Black Hat SEO. Vous jouez alors gros, jusqu’à subir pénalité sur votre site, et donc une chute conséquente du trafic.
Vous risquez aussi de subir de plein fouet l’effet Sandbox, qui est une pénalité, hypothétique, sur le référencement, infligée par le moteur de recherche Google à tous les nouveaux domaines sur des mots clés concurrentiels.
Le mieux pour s’assurer d’un succès pérenne est, en conclusion, d’utiliser les techniques du White Hat SEO. Ceci vous permet de vous construire une image de marque auprès de Google, ce qui est synonyme de succès sur le long terme.
Ménagez donc bien votre monture, et parcourez les vallées de l’internet afin d’aller le plus loin possible !

Ne pas être visible sur les moteurs de recherche, c’est comme ne pas exister sur internet! C’est pour celà que nous surveillons constamment l’évolution de votre site web et apportons des modifications lorsque celle-ci s’avèrent nécessaires pour qu’il puisse sans cesse être vu par un maximum de navigateurs.