Un référencement naturel de qualité se réalise aussi grâce à une bonne structure de votre site internet. Et cela n’est pas compliqué, pour qui sait s’y prendre : il existe en effet des techniques, bien pratiques et valorisantes, pour organiser comme il se doit un maillage interne de toutes vos pages.
Sachez tout d’abord ce qui signifie réellement l’expression ‘’maillage interne’’ (ou maillage des liens): ceci désigne l’organisation des liens, en interne, sur un site internet. Le lien interne, autrement dit, relie deux pages d’un même site web. Une page X va donc faire un lien vers une page Y.
Ce concept est donc simple, mais beaucoup de gens ne passent à la pratique de la meilleure des manières. Il se trouve en effet que la mise en place d’une telle stratégie peut en intimider certains, qui ne sont pas référenceurs ou qui ne travaillent pas dans une agence SEO. Peu importe que vous trouviez que le maillage interne est basique ou compliqué, tout le monde s’accorde sur un point : il est important pour votre référencement naturel. C’est une technique puissante, surtout pour le marketing de contenu. Nous allons ici nous concentrer sur les liens internes, pas les backlinks, afin de voir comment vous pouvez maximiser le potentiel de votre site même.
Le linking interne va en effet donner définir l’architecture de votre site internet. Donc l’organisation de ses pages. D’où l’importance d’optimiser son maillage interne.

Optimiser son maillage interne

Le fait d’optimiser un maillage interne vous aidera à favoriser le référencement naturel du site, et aussi à rendre fluide la navigation à l’intérieur de celui-ci.
En ce qui concerne la navigation en elle-même, la stratégie de linking interne favorise les passages des internautes d’une page à l’autre. Ces différentes pages peuvent alors orienter le lecteur vers une ou des pages connexes, afin de donner encore plus d’informations pertinentes aux navigateurs. C’est aussi un moyen pratique de passer à l’étape de transformation ou d’achat, qui permet une demande de devis ou une prise de contact rapide, entre autres. Il s’agit aussi du seul moyen d’orienter les robots des moteurs de recherche, et donc les lecteurs, vers des pages situées plus en profondeur. Nous parlons ici des pages qui se trouvent à plusieurs clics de la page d’accueil, moins susceptibles de recevoir des liens externes. En effet, si le robot n’accède pas aux informations situées sur une page, celle-ci ne sera pas indexée. Ce qui veut dire qu’elle n’apparaitra pas sur les résultats publiés par Google lorsque vous faites une recherche…
Ne créez pas des niveaux de profondeur trop grand, à plus de 3 clics de la page d’accueil. Même si cela à des avantages : ceci permet à Google de visiter plus de pages de votre site, d’améliorer votre maillage interne, afin aussi d’amener vers du contenu intéressant (mais plus ‘’caché’’). Vous pouvez aussi créer des liens à partir des menus, du footer, des articles.
Rappelez-vous qu’un lien, du point de vue informatique, désigne un hyperlien (ou lien hypertexte) qui rattache deux pages internet, ou deux sites, entre eux. Un clic permet alors de se déplacer d’une page à l’autre, d’un site à l’autre. Ces liens peuvent être externes ou internes. Le lien interne concerne votre propre site internet. Une stratégie de maillage interne, faite par exemple par une agence de référencement naturel, permet de les optimiser afin de favoriser, non seulement la navigation, mais aussi la popularité de votre site.
Le maillage interne améliore ainsi le classement (pagerank) des différentes pages, grâce à un linking entre les pages plus visibles, et celles moins populaires. Le visiteur peut ainsi accéder à du contenu qui était moins visible à première vue. Ceci vaut aussi pour les moteurs de recherche. De plus, ce lien est considéré comme naturel, ce qui est bien vu par Google.
Le maillage interne en référencement naturel permet aussi de cibler le contenu. Au plus celui-ci est pertinent et en nombre, au plus la construction d’un maillage interne est aisée. Il faut donc veiller à fournir du contenu à votre site, afin de pouvoir commencer le maillage. La mise en place d’une feuille de route, d’une véritable stratégie de content marketing se révèle alors indispensable.
Le champ sémantique de votre site est donc essentiel pour arriver à un bon résultat. En sachant qu’une page est optimisée sur base de mots-clés principaux qui correspondent à votre activité. D’autres pages, moins fortes, peuvent ainsi favoriser la visibilité d’une page importante. Les pages plus faibles permettent en plus de développer un sujet traité sur une page plus forte.
Pensez à organiser votre maillage interne afin de donner de la valeur aux pages les plus importantes. Les liens servent à repartir le niveau de popularité de la page d’accueil (sur laquelle pointe la plupart des liens de sites externes) vers les pages internes.

Les différents maillages internes

Il existe deux genres de maillages internes. Les structurels et les contextuels.
Commençons par le lien structurel. Celui-ci fait partie de la structure de la page, et inclut les liens dans le footer (en bas de page), et les liens dans les menus. Ces derniers se retrouvent presque de la même manière sur toutes les pages de votre site web.
Le lien contextuel est, lui, placé dans le contenu rédactionnel de vos pages. Il s’agit d’un lien situé dans un titre ou dans une phrase. Celui-ci donne une information qui fait naviguer le lecteur vers une page dont la thématique est identique. Ce maillage complète les informations de la première page visitée.
Le champ lexical doit donc être le même, cela sera nécessaire pour aider les lecteurs à obtenir plus d’informations. De plus, le référencement sera ainsi renforcé pour les pages principales.
L’ancre d’un lien, quant à lui, est le contenu textuel du lien (appelé en anglais anchor text : texte ancre). Tous les moteurs de recherche y font attention pour attribuer un référencement, il est d’ailleurs intéressant d’y utiliser des mots-clés pour que leurs algorithmes les prennent en compte, et jugent le contenu pertinent. Celles-ci sont plus faciles à maitriser que les backlinks. Une stratégie de maillage interne bien établie, faite par une agence de SEO par exemple, permet de mieux les optimiser, grâce à du contenu qui contient des mots en liens avec la page vers laquelle elle dirige.
Vous pouvez ainsi notifier au lecteur de quoi vous parlez sur la page vers laquelle pointe le lien. Vous donnez plus de poids aux mots-clés, et sur les thématiques qui les concernent. Le contexte est donc aussi important, et il est pris en compte par Google !
N’abusez pas trop, et évitez une sur-optimisation d’ancres de liens internes. Le résultat risque d’être confus pour le lecteur, et cela ne suscite pas forcément un clic chez celui-ci. Soyez pertinent, au fil du contenu de votre page, selon les mots.
De plus, un lien sur une ancre qui indique ‘’trouver des tickets d’avions pas cher’’ situé dans un champ sémantique qui a trait à des produits de vaisselle sera moins pertinent pour Google. Par contre, ce même lien dans une page qui parle des moyens de partir en vacances sans dépenser beaucoup d’argent sera beaucoup plus justifié aux yeux des moteurs de recherche… ce qui permet par la suite d’augmenter la popularité de vos maillages internes.

Mesurer la popularité de vos maillages internes

Comment savoir que vous établit une bonne stratégie de maillage interne ? Cela est possible en faisant un audit de votre site, qui permettra d’y déceler les points faibles, le nombre de clics sur telles pages, et la navigation de l’internaute à l’intérieur de votre site. La qualité des liens peut ainsi être perceptible, ce qui permet d’apporter les améliorations nécessaires.
Avant toute chose : êtes vous certain d’avoir évité l’utilisation des liens en NoFollow ? Tant mieux, car cela indique à Google de ne pas tenir des liens dans le cadre du référencement naturel. Il vaut mieux faire en sorte que les moteurs de recherche puissent tout indexer, ceci est la garantie que vous avez créé un bon maillage interne.
De plus, tous les liens guident l’internaute, et une organisation du trafic est opérée pour améliorer le PageRank. Chaque page a en effet un PageRank, qui désigne une côte de popularité définie par Google (celle-ci va de 0 à 10). Cette notion navigue d’une page à l’autre grâce aux liens. Une partie de ce PageRank est alors transférée quand un lien sort de la page, pour aller sur une autre page ou un autre site.
Il existe aussi des outils de maillage interne gratuits (Screaming Frog SEO) ou payants (OnCrawl). Ce dernier possède un indicateur de qualité, l’InRank, qui mesure la popularité d’un page. Les notes vont alors aussi de 0 à 10.

Le bon maillage interne, optimisé de la meilleure des manières, guide les robots et les internautes. Il s’agit l’un des éléments clés du référencement naturel. Le netlinking permet de mieux lire le site, ce qui améliore le niveau d’indexation, et le temps passé sur vos pages par un lecteur. Ce n’est pas compliqué, ni facile : c’est tout simplement indispensable.