Google réalise régulièrement des mises à jour, et vous devez y faire attention si vous voulez continuer à plaire aux moteurs de recherche. Et donc continuer à améliorer votre référencement naturel ! Mais pourquoi la firme procède-t-elle à de telles opérations d’envergure, souvent tenue secrète avant leurs mises en application ? Il se trouve que ces interventions visent la qualité des sites, et le géant américain veut ainsi cibler le contenu de haute teneur, en prenant pour cible tous les sites qui n’apportent pas assez de valeur de ce point de vue là… Ceci permet aussi de  »nettoyer » en quelques sorte l’espace au web, afin de donner la priorité à des sites plus pertinents. Il est donc nécessaire de se tenir au courant des dernières nouveautés, afin de continuer à attirer les moteurs de recherche vers vous.
En effet, Google change ses algorithmes sans crier gare, ce qui a souvent des conséquences sur les premiers résultats des moteurs de recherche. De quoi en énerver beaucoup ! Ou en enthousiasmer d’autres… la question est de savoir pourquoi cela arrive, en sachant que vous pouvez vous mettre à l’abri grâce à un contenu de qualité.

Un contenu de qualité selon Google

Il est évident que la qualité des textes et de votre site internet est d’une importance capitale afin d’être bien positionnés lors d’une recherche. Le terme pour mesurer cette qualité dépend parfois des personnes, et il vaut mieux indiquer des critères précis que tout le monde devrait respecter afin d’améliorer le nombre de visites de son site, et donc sa visibilité sur du long terme. Sachez que principal moteur de recherche au monde ne donne pas d’indications précises quant à ce que signifie réellement ‘’contenu de grande qualité’’, mais nous pouvons, à coup sûr, repérer certains points qui devraient se retrouver sur tous vos sites :
– Votre texte doit faire au minimum 300 mots, qui comprennent bien entendu les mots-clés selon votre domaine. Utilisez-en les principaux et des synonymes pour éviter une trop grande répétition.
– Ne faites JAMAIS du copier-coller à partir du texte d’un autre site. Le contenu dupliqué est en effet signalé, et vous porte préjudice. Mieux vaut être vraiment créatif, original, afin de se faire repérer.
-Utilisez des backlinks de sites qui appartiennent aussi à votre domaine, et dont le contenu à la même thématique (l’univers de la vente de tondeuses à gazon est bien différent de celui des restaurants asiatiques de votre ville…)
– Adoptez des liens internes dont la profondeur est d’environ deux pages (au maximum trois).

Il se peut que certaines pages soient indexées sur les moteurs de recherche, alors qu’elles ne satisfont à aucune de ces exigences. Mais cela se produit surtout si Google a affaire à un secteur particulier et qu’il n’a pas beaucoup de choix, ou lorsque le site est déjà réputé dans son domaine de prédilection.
Lorsque l’on lance un site internet, il vaut mieux suivre les recommandations signalées ci-dessus afin d’attirer à vous les lecteurs potentiels. Le contenu original, et créatif, est alors votre priorité, n’hésitez à attaquer un sujet selon un autre angle que vos concurrents, et donnez de la contenance à vos pages. Une bonne stratégie de référencement naturel ne devrait pas être adaptée selon les mises à jour de Google, vous ne risquez donc rien si vous n’utilisez pas de black hat ou la triche. Faites usage des outils spécialisés afin de constater une chute des visites (ou pas) après la mise à jour, et ne commencez pas à penser que Google est responsable de vos mauvais résultats… Il s’agit peut-être tout simplement du contenu de vos textes, ou de la structure du site à revoir. Une agence de référencement naturel peut alors vous aider à y voir plus clair.
Attention, car il n’y a pas qu’un seul algorithme de classement utilisé Google, mais une multitude. Ils ont en tous cas tous comme but d’améliorer la pertinence et la qualité des résultats de recherche. Certains sont aussi prévus pour favoriser les sites web qui sont rapides, qui possèdent une compatibilité avec les mobiles, etc. D’autres pénalisent les pages qui ne respectent pas les règles (trop de mots-clés tuent les mots-clés, par exemple). Google change ses algorithmes de nombreuses fois, impossible de suivre le rythme, il vaut mieux être en règle et sûr de la qualité de son site (statistiques à l’appui).
Des outils spécifiques, comme Panda, permettent d’évaluer le contenu des pages en elles-mêmes, mais aussi le comportement des visiteurs grâce aux techniques de machine learning. Google les met à jour régulièrement, et il vaut mieux le savoir si l’on s’intéresse à ce domaine. Ceci peut d’ailleurs avoir un impact sur tous les sites, mais ceux qui sont d’une qualité moindre vont être les plus touchées dans ce cas-là. Pingouin est un autre algorithme, et il vise à pénaliser les sites web qui utilisent trop les techniques considérées comme indésirables par Google (il peut aussi s’agir d’une sur-optimisation, ou de la présence de beaucoup de liens artificiels).
RankBrain, quant à lui, utilise les techniques de l’intelligence artificielle, donc toujours le machine learning, pour encore mieux répondre aux demandes pointues des internautes. Cela ne pénalise pas le référencement naturel. Au contraire de Phantom (ou Quality Update) qui évalue aussi la qualité des pages et des sites. D’autres algorithmes sont utilisés par Google, et leur nombre est vraiment conséquent (citons, par exemple, aussi Hummingbird). Ils servent parfois tout simplement à mieux comprendre les requêtes et les nouvelles recherches. Ce qui est d’ailleurs également pertinent dans le cadre du référencement naturel…

Mise à jour Google : les enjeux pour le référencement naturel

Une mise à jour de la part du géant des moteurs de recherche à bien entendu des conséquences pour le marketing sur le web, donc le référencement naturel. La qualité des pages a parfois en effet peu d’influence sur ces mises à niveau, ce qui provoque une chute de la visibilité de certains sites ! Il faut faire attention à toutes les possibilités d’enrichissement de votre site web, comme les images ou les liens vers les réseaux sociaux. Facebook, par exemple, est, de ce point de vue, important dans le cadre d’une campagne SEO, selon les services ou produits que l’on propose aux internautes.
Sachez que les sites doivent aussi être compatibles mobiles, toujours selon Google. De très nombreuses recherches sont réalisées depuis un appareil de ce type, cela serait gênant de passer à côté de ce marché. Une page compatible mobile est en plus favorisée dans les recherches sur les téléphones. Il faut penser à tous les critères ! De plus, Google passe d’ailleurs son index en mettant la priorité sur les mobiles, et non plus sur la version desktop…
Il ne faut négliger aucun facteur sur lesquels la mise à jour peut avoir des conséquences. Le référencement naturel est aussi une question de décisions à prendre par rapport à un feedback. Et il faut ici, comme dans d’autres domaines, s’informer sur les dernières nouveautés, car cela risque de profiter à la concurrence si on ne le fait pas. Et oui, les mises à jour peuvent être une véritable jungle dans laquelle il faut savoir se retrouver !